26 mai 2024

Mobilité électrique : Quelle assurance pour sa trottinette ?

Les particuliers ont adopté la trottinette électrique pour faciliter leur déplacement en ville. Mais leur usage n’est pas sans réglementation puisqu’il s’agit d’un engin motorisé. Quelle assurance pour trottinette électrique ? Retrouvez la réponse ci-après.

Sommaire

quelle assurance pour trottinette electrique?

Pour circuler librement en ville, les NVEI ou nouveaux Véhicules électriques individuels sont de plus en plus démocratisés. La trottinette électrique fait partie de cette catégorie et classée également en tant qu’EDPM (Engins de déplacement personnel motorisé) pouvant rouler sur la voie publique sur les pistes cyclables. En principe, leur vitesse doit ne pas dépasser 25 km/h selon le règlement fixé par les autorités. Selon la loi, les engins roulant à cette vitesse doivent être assurés par une mutuelle. Dans ce cas, vous vous demandez sûrement quelle assurance pour trottinette électrique ? Voici les explications et les conseils pour mieux choisir votre assureur.

Une assurance est-elle obligatoire pour cet engin ?

Une trottinette pour enfant n’exige pas une assurance. Ce n’est pas le cas pour une trottinette électrique, car celle-ci est motorisée et roule à moins de 25 km/h sur la voie publique. Une assurance est dans ce cas indispensable pour garantir son conducteur ou les usagers des éventuels incidents.

Pour le type de garantie, l’autorité impose une couverture basique à travers une assurance responsabilité civile. Cette forme de garantie couvre les dommages physiques ou matériels occasionnés par l’engin. Néanmoins, les mutuelles proposent également des garanties optionnelles au choix selon vos besoins. Souhaitez-vous assurer votre trottinette électrique contre le vol ? Contre un incendie ? Si tel est le cas, avant de choisir quelle assurance pour trottinette électrique ? Renseignez-vous d’abord sur les types d’offres proposées par l’assureur.

quelle assurance pour trottinette electrique

Comment sélectionner l’assurance adaptée à votre trottinette ?

Avant de demander un devis auprès des compagnies, il est recommandé d’évaluer l’étendue de la couverture souhaitée. Avez-vous besoin uniquement d’une garantie basique ou d’une protection plus étendue ? Une fois votre besoin évalué, prenez également soin de vérifier si vous êtes déjà couvert par une assurance responsabilité civile associée à votre assurance habitation par exemple.

Après cela, vous pouvez demander plusieurs devis auprès de quelques compagnies fiables. Cela vous permettra de choisir quelle assurance trottinette électrique convient le plus à votre budget. Pour éviter des recherches fastidieuses, vous pouvez utiliser directement un comparateur d’assurance pour trottinette électrique.

Quelles sont les sanctions si vous n’assurez pas votre trottinette électrique ?

Puisqu’il s’agit d’un règlement fixé par l’autorité, ne pas avoir d’assurance vous expose aux sanctions suivantes :

  • une amende s’échelonnant à 3750 euros ;
  • une pénalité de jours-amende ;
  • une pénalité de travail d’intérêt général ;
  • une interdiction de conduire pour une durée limitée ;
  • la confiscation de votre engin.

L’action publique n’est pas déclenchée si vous payez une forte amende comprise entre 500 à 1000 euros.

Ainsi, assurer votre trottinette électrique vous épargne des risques financiers si vous occasionnez des dommages matériels ou physiques à une tierce personne. Dans ce cas, le remboursement, l’indemnisation sont pris en charge par votre assureur. Les frais médicaux si vous occasionnez un accident à une personne peuvent en effet s’avérer coûteux. Pour éviter de courir ce risque financier, prenez soin de souscrire à une assurance trottinette électrique auprès d’une mutuelle en ligne.